Bien-être pour tous? Oui …mais non!

Depuis le début, au sein du collectif, c’est la question qui fait débat. Qui est légitime ou non de venir à nous?

On sait que ces soins, d’une manière générale, demande un effort financier relativement important pour toute personne qui souhaite en bénéficier. Même si on vit relativement bien, on réfléchit à 3 (4, 5… 20 🤯 ) fois avant de se réserver un massage, un abonnement pour un cours de yoga/pleine conscience, un soin shiatsu… Bien sûr, on rêve que tout le monde puisse bénéficier de ces pratiques parce qu’elles font tellement de bien et que si je vais bien, tu vas bien et le monde va bien etc… On pourrait faire des séances low cost pour tout un chacun. Comme ça, tout le monde pourrait venir se faire un peu du bien sans voir son budget impacté. Génial! Et allons boire un verre pour fêter ça!

Oui, mais… au-delà du besoin de considération des praticiens qu’on prend en compte, est-ce qu’on toucherait ces femmes et ces hommes qui n’ont jamais l’occasion de s’occuper d’eux? Parce que d’abord, “c’est pour les autres”. Ensuite, cela reviendrait à impacter le budget mensuel pour les courses du ménage et qu’entre avoir un repas plus ou moins correct pour ma famille jusqu’au 30 du mois ou m’offrir une heure de soin psycho-machin, le choix est vite fait.

Ces situations ne méritent-elles pas une attention toute particulière?

Dites, mais, vous n’avez pas peur qu’en ouvrant des séances au tout public, certains viennent en profiter ?? 😈

Au risque de paraître un peu tarte à la crème, à chaque fois, on en revient toujours à la confiance, qu’on sait puissante et contagieuse. Un peu d’idéalisme ne fait pas de mal. Laisser le libre jugement à chacun, n’est-ce pas leur donner un peu de pouvoir? S’ils veulent l’utiliser pour corrompre le système… peut-être qu’un moment d’attention corporelle leur suffirait revoir leur jugement?

💡 Au cas où vous ne seriez pas encore au courant…

Sachez par ailleurs que plusieurs thérapeutes pratiquent des tarifs préférentiels pour des personnes pour qui le prix du marché serait un peu trop élevé. Osez leur parler de votre situation.

Aussi, les thérapies alternatives sont de plus en plus reconnues. Via votre mutuelle, vous pouvez bénéficier d’une intervention pour des séances d’ostéopathie, acupuncture, sophrologie (selon les mutuelles) et des stages de pleine conscience (actuellement, uniquement auprès de Partena).

Les réseaux sociaux sont également un bon moyen de trouver des “bons plans” en cas de périodes un peu difficiles. Dans les groupes de quartier, par exemple, n’hésitez pas à demander.

Prendre soin de soi, c’est possible 💚